Pour comprendre EVA

Quelques définitions

EVA s'adresse à des adultes de toutes origines en difficulté d'adaptation. Ces personnes pouvant être analphabètes, illettrés ou FLE.

  • Analphabète : personne qui n'a jamais été scolarisée, Il s'agit pour elle d'entrer dans un premier apprentissage de l'écrit.
  • Illettré : personne qui a été scolarisée et qui n'a pas acquis une maîtrise suffisante des compétences de base (lecture, écriture, calcul) pour être autonome dans les situations simples de la vie courante.
    Il s'agit pour elle de réapprendre, de renouer avec la culture de l'écrit, et avec les formations de base.
  • FLE (Français langue étrangère) : nouvel arrivant qui ne connaît  pas du tout notre langue.
    Il s'agit pour lui d'acquérir les rudiments du français (écrit, oral).
  • Immigré : Personne née étrangère (c'est-à-dire non française) dans un pays étranger, venue s'établir en France de façon durable. Un immigré peut être étranger ou avoir acquis la nationalité française. Il est en situation régulière et a le droit de travailler.
  • Demandeur d'asile : Selon la Déclaration universelle des droits de l'homme, "Devant la persécution, toute personne a le droit de chercher asile et de bénéficier de l'asile en d'autres pays". Le demandeur d'asile est un étranger ayant quitté son pays d'origine pour venir demander l'asile en France. Il doit déposer pour cela un dossier de demande d'asile. Tout au long de l'examen de ce dossier, il est en séjour régulier sur notre territoire, mais, sauf autorisation préfectorale très rare, il n'a pas le droit de travailler. A l'issue de l'examen de sa demande, il devient soit un réfugié soit un sans-papiers.
  • Réfugié : Il obtient soit un titre de séjour (1 an) soit une carte de résident (10 ans). Dans les 2 cas, il a le droit de travailler.
  • Sans-papiers : Demandeur d'asile dont la demande a été refusée et qui a épuisé tous les recours.
    C'est un étranger en séjour irrégulier, au terme d'une période de séjour régulier. Il n'est pas un clandestin car il est connu de l'administration. (Les sans-papiers ne peuvent pas être inscrits à EVA.)

 Niveau des apprenants

Parmi les apprenants, on trouvera :

  • Des analphabètes (aucune connaissance de la lecture ni de l'écriture, autonomie variable pour l'expression orale, parfois grande culture « orale » du pays d'origine).
  • Des analphabètes + FLE (aucune connaissance de la lecture ni de l'écriture, aucune connaissance de la langue française).
  • Des FLE (aucune connaissance de la langue française, compétences allant de l'équivalent du CE2 à Bac+8 dans langue d'origine).
  • Des illettrés (connaissances de l'écrit du français à réactiver, autonomie à l'oral).
  • Des illettrés + FLE (lecture et écriture des lettres et des nombres dans langue d'origine, aucune connaissance de la langue française).

Les apprenants d'EVA sont essentiellement des immigrés et des demandeurs d'asile.

Origine des apprenants

  • Les immigrés sont principalement originaires des pays du Maghreb, de la Turquie, et des pays asiatiques.
  • Les demandeurs d'asile sont principalement originaires des Balkans, de républiques de l'ex-URSS, d'Afrique noire, du Kurdistan turc, d'Iran.
    Ils sont logés dans les CADA de la Verpillière (géré par l'ADOMA), de Villefontaine (géré par l'ADATE) et de l'Isle d'Abeau (géré par l'ADATE).

CADA : Centre d'Accueil de Demandeurs d'Asile ;
ADOMA  (ex SONACOTRA) ;
ADATE : Association Dauphinoise pour l'Accueil des Travailleurs Etrangers.

Quelques liens